• FD-pellets l'essayer c'est l'adopter ! Nous installons chez vous comme si c'était chez nous !
  • 0496.107.901

FD-pellets | organes

LISTE DES ORGANES ET DISPOSITIFS DE SECURITE

1. Bloc prise/interrupteur/fusible
- Alimentation électrique
- Mise sous-tension / hors-tension
- Sécurité en cas de surcharge électrique

2. Carte électronique
- Cerveau de la machine
- Réceptionne et envoi les informations et le courant vers les
organes électriques et électroniques

3. Display
- Affichage des données
- Contrôle de l appareil

4. Ensemble vis sans fin (vis, tube, motoréducteur)
- Distribution des granulés de la trémie vers le creuset

5. Extracteur de fumées
- Extraction de la fumée
- Apport d air comburant via la prise d' air

6. Débitmètre d' air
- Mesure la quantité d' air entrant via la prise d' air
- Permet a la carte électronique de régler automatiquement la
vitesse de l extracteur afin d' ajuster le débit d' air comburant
nécessaire a une bonne combustion

7. Pressostat
- Contacteur électrique relié par un tuyau ( en général a la
chambre d' échange ou sur l "escargot" d' extraction) le
contacteur se colle et envoi le courant vers le motoréducteur
de la vis si l évacuation des fumées est suffisante. En
cas de conduit bouché, le contacteur ne se colle pas et la vis
sans fin ne distribue pas de pellets

8. Bougie (résistance d' allumage)
- Fonctionne uniquement a l' allumage
- Permet de créer la combustion

9. Disjoncteur thermique
- Sonde de température (généralement placée sur la trémie)
reliée a un disjoncteur. En cas de montée de température
anormale a l' intérieur de la machine, le disjoncteur d'éclanche
et coupe l' alimentation électrique du motoréducteur de vis
sans fin afin que la machine s' éteigne en toute sécurité. Un
réarmement manuel du dispositif et une vérification du
fonctionnement de la machine devront impérativement être
effectué par un technicien agrée

10. Tangentiel de soufflerie
- Aspire l' air ambiant, l' air passe le long du corps de chauffe
afin d' être réchauffé. Il est ensuite soufflé afin de réchauffer la
pièce

11. Creuset
- Réceptacle dans lequel se crée la combustion. Il est très
important qu' il soit nettoyé quotidiennement par l utilisateur
afin que les trous soient toujours bien dégagés pour que la
flamme soit bien alimentée en air.

12. Sonde de température de fumées
- Mesure la température de fumées a la sortie du poêle. permet
au technicien de se repérer dans les réglages de combustion.
- La carte électronique peut déclencher une alarme si la
température de fumées est trop élevée

13. Sonde de température ambiante
- Mesure la température ambiante dans la pièce
- Permet au poêle d' ajuster automatiquement sa puissance en
fonction de la température désirée dans la pièce

  • Poêles de salon et d’étage automatiques (l’allumage et l'arrêt s’effectuent par simple pression d’un bouton)

Ces poêles sont programmables, possèdent une télécommande (marche/arrêt, réglage de puissance et surtout plages horaires de fonctionnement). Le réservoir intégré correspond à une autonomie approximative d'une journée de consommation en fonction de la puissance en kW. Ces poêles chauffent généralement par soufflerie frontale (quelques fabricants proposent des poêles à convection naturelle, de ce fait beaucoup moins bruyants). Depuis le 1er janvier 2011 la plupart de ces poêles ouvrent droit en France à un crédit d'impôts (en 2015, 25 % sur le prix TTC du matériel installé par une entreprise qualifiée R.G.E.). L'installation d'un poêle à granulés est relativement simple, même si vous n'avez pas de conduit de cheminée.

Ces chaudières sont entièrement automatiques. Elles apportent les mêmes prestations de confort que les chaudières au fioul ou au gaz. Elles possèdent un stockage permettant une autonomie d'une année de chauffe (chauffage et eau chaude sanitaire). Ce stockage est peu volumineux, en moyenne 5 m2 au sol, en raison de la forte densité du granulé de bois.

Infos poêle FD-pellets Sprl 

FD-pellets infos clients tel: 0496107901 ou 069210191